Harley Nation
Bienvenue sur Harley-Nation

En tant qu'invité tu n'auras accès qu'à un nombre limité de nos rubriques. Si tu souhaites profiter pleinement de notre forum, n'hésites pas à nous rejoindre en t'inscrivant.

Tu seras le bienvenu parmi nous.

Aimer les Harley sans aimer les USA et les américains ?

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Aller en bas

Re: Aimer les Harley sans aimer les USA et les américains ?

Message par abysse le Lun 2 Oct - 19:48

KP203 a écrit:-

Cependant il faut constater que ce sujet n'intéresse guère l'énorme majorité des gars qui fréquentent ce forum. Soit parce que les paysages des USA ne leur évoquent rien peut être parce qu'ils n'y sont pas encore allés ou peut être pour des raisons liées à leur réserve... Bref les hypothèses ne manquent pas. C'est dommage.

Surement parce que la flagornerie n'a pas cours ici Laughing
C'est pas parce qu'il n'y a pas de commentaire qu'il n'y a pas d’intérêt.

_________________
On est arrivés frais comme des gardons, on est repartis fumés comme des saumons
avatar
abysse
Harley nation crew
Harley nation crew

Messages : 1514
Date d'inscription : 12/11/2015
Age : 58
Localisation : Lyon
Bike: : FLHTP

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer les Harley sans aimer les USA et les américains ?

Message par snatch88 le Lun 2 Oct - 20:49

Oui je confirme .... d'ailleurs le chiffre de 318 vues à la taille de notre forum démontre qu'il s'agit d'un des posts les plus suivis

Te décourage surtout pas, je partage entièrement l'avis de vieux bob

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière
avatar
snatch88
Admin
Admin

Messages : 8612
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 53
Localisation : VOSGES
Bike: : Heritage softail 2010

http://www.vosegus-tribe.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer les Harley sans aimer les USA et les américains ?

Message par Vieux Bob le Lun 2 Oct - 23:21

Bah, le monde est tout petit, je connais peu de monde qui n’y soit pas retourné
Mais j’en connais aussi qui , pour y avoir vécu de longues périodes, en sont revenu aussi nus qu’en y arrivant

Tout  n’y est pas rose, comme partout.
Suffit pas d’aimer.

Par contre pour la visite, ça vaut le détour et pour revenir au sujet principal du forum, c’est aussi l’endroit qui a engendré la Harley Davidson et tout ce qui tourne autour.
Ce qui est unique car j’anime un autre forum où j’etais modo, il y a longtemps et qui parlait de Honda, hors sur le dit forum, pas une seule page n’y avait été ouverte sur le Japon ...
Comme quoi...
avatar
Vieux Bob
FULL Member
FULL Member

Messages : 1088
Date d'inscription : 12/11/2015
Age : 62
Localisation : Coursegoules
Bike: : Wide Glide 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer les Harley sans aimer les USA et les américains ?

Message par Yannboy le Mar 3 Oct - 8:41

je confirme que le sujet m intéresse pas de commentaire because j attends avec impatience d y aller ....
et que pour l instant je me contente de lire vos récits et de rêver .....


avatar
Yannboy
FULL Member
FULL Member

Messages : 2370
Date d'inscription : 13/11/2015
Age : 56
Localisation : Cote de jade
Bike: : Fat boy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer les Harley sans aimer les USA et les américains ?

Message par KP203 le Mar 3 Oct - 19:24

@ y annoying
Le principal c'est que tu aie de plus en plus envie d'y aller. Si tu n'as pas la langue anglaise facile facile, une méthode avec bouquins et CD de prononciation ça aide pas mal. C'est ce que nous avons fait comme entraînement...si tu penses voyager sans passer par un tour-operaror. ..

avatar
KP203
New member
New member

Messages : 65
Date d'inscription : 01/07/2017
Age : 68
Localisation : Est de la France
Bike: : Heritage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer les Harley sans aimer les USA et les américains ?

Message par KP203 le Mar 3 Oct - 19:25

@ yannboy
avatar
KP203
New member
New member

Messages : 65
Date d'inscription : 01/07/2017
Age : 68
Localisation : Est de la France
Bike: : Heritage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer les Harley sans aimer les USA et les américains ?

Message par Yannboy le Mar 3 Oct - 21:39

merci pour les conseils...
avatar
Yannboy
FULL Member
FULL Member

Messages : 2370
Date d'inscription : 13/11/2015
Age : 56
Localisation : Cote de jade
Bike: : Fat boy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer les Harley sans aimer les USA et les américains ?

Message par tidji le Mer 4 Oct - 23:48

moi j ai un traducteur super efficace . depuis 28 ans

pas besoin de le rebrancher sur le secteur. 2 bras 2 jambes une tete c est ma femme .

bon je capte deux trois truc quand meme .

tidji
Confirmed Member
Confirmed Member

Messages : 593
Date d'inscription : 22/02/2017
Age : 55
Localisation : MEUSE COMMERCY
Bike: : softail heritage. et . xvz 1300

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer les Harley sans aimer les USA et les américains ?

Message par snatch88 le Jeu 5 Oct - 6:19

Very Happy Very Happy

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière
avatar
snatch88
Admin
Admin

Messages : 8612
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 53
Localisation : VOSGES
Bike: : Heritage softail 2010

http://www.vosegus-tribe.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer les Harley sans aimer les USA et les américains ?

Message par tidji le Sam 7 Oct - 23:50

alors kp203

va y envoie la suite.

la si tu stop maintenant c est pas cool.

imagine a deux doigts de l orgasme elle te dit maintenant je suis fatiguée . non c est pas possible . ben la c est pareille .


jc

tidji
Confirmed Member
Confirmed Member

Messages : 593
Date d'inscription : 22/02/2017
Age : 55
Localisation : MEUSE COMMERCY
Bike: : softail heritage. et . xvz 1300

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer les Harley sans aimer les USA et les américains ?

Message par KP203 le Lun 9 Oct - 10:35

SALUT
Je suis en déplacement en ce moment et pas d'ordi. Garde ton humour

c'est précieux dans les situations désespérées.
avatar
KP203
New member
New member

Messages : 65
Date d'inscription : 01/07/2017
Age : 68
Localisation : Est de la France
Bike: : Heritage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer les Harley sans aimer les USA et les américains ?

Message par KP203 le Lun 9 Oct - 19:15

@ TJ.
Je ne sais pas pourquoi les smileys ont disparu. C'est peut être à cause du débit d'un point WiFi qui sature. Mais bon le principal est que nous nous soyons compris. A BIENTÔT
avatar
KP203
New member
New member

Messages : 65
Date d'inscription : 01/07/2017
Age : 68
Localisation : Est de la France
Bike: : Heritage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer les Harley sans aimer les USA et les américains ?

Message par KP203 le Lun 23 Oct - 10:28

Quatre famille de bisons , deux castors et trois ours plus loin nous sommes redescendus vers la civilisation. Progressivement nous nous sommes rendus compte que la taille des arbres avait augmenté. Ensuite nous avons redécouvert la présence de poteaux électriques sur le côté de la route. On croise une moto. La première depuis 4 jours.  A quoi peut donc servir une bécane dans cette contrée puisque, à part la route il n'y a pas de voie pour poser ses Dunlop ? Un feux tricolore à une intersection :Nous avions oublié que ça existait ce bazar là.  
Faut pas croire les brochures sur papier glacé des tours-operators spécialement ceux qui vendent du voyage Harley. Les photos sont toujours magnifiques + 4 lignes de boniments. C'est fait pour aspirer les économies des cartes bleues...
Nous sommes sur le retour, on peut écouter de la musique sur une station de radio locale.


Dernière édition par KP203 le Mar 24 Oct - 19:07, édité 1 fois
avatar
KP203
New member
New member

Messages : 65
Date d'inscription : 01/07/2017
Age : 68
Localisation : Est de la France
Bike: : Heritage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer les Harley sans aimer les USA et les américains ?

Message par snatch88 le Lun 23 Oct - 22:31

Cool de te savoir de retour

_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière
avatar
snatch88
Admin
Admin

Messages : 8612
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 53
Localisation : VOSGES
Bike: : Heritage softail 2010

http://www.vosegus-tribe.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer les Harley sans aimer les USA et les américains ?

Message par tidji le Lun 23 Oct - 23:22

ha que oui

tidji
Confirmed Member
Confirmed Member

Messages : 593
Date d'inscription : 22/02/2017
Age : 55
Localisation : MEUSE COMMERCY
Bike: : softail heritage. et . xvz 1300

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer les Harley sans aimer les USA et les américains ?

Message par KP203 le Jeu 26 Oct - 20:25

-




# 6   Et la nuit

- « Et la nuit ? »
- La nuit !  La nuit ! Mais c’est comme le jour mon vieux ! Pareil ! Pareil !….. Mais plus !

Déjà que toute la journée tu t’es baladé dans des paysages fantastiques. Des routes pas possibles, des bois de pins calcinés trouvés à la descente d’un col où tu n’as pas croisé grand monde sauf des pick-up de gars qui sont à leur labeur, ou un truck Peterbilt ou autres affublés de remorques longues comme des péniches ou plus encore et qui fument comme les remorqueurs du port de Rotterdam…

T’as monté et descendu des collines ou des montagnes couvertes de toute une variété de bouleaux ou de résineux.

Tu as maté un peu la calligraphie des enseignes que tu as pu rencontrer quand t’as fait le plein de ta Harley. T’as remarqué, hein ?
T’as remarqué les lettres des panneaux à la station-service,  t’as vu la couleur de certains magasins, t’as vu le graphisme sur les couvercles métalliques des boites de bonbons, t’as vu les illustrations, les réclames. Les pubs ne sont pas comme les nôtres, les couleurs utilisées, les pancartes, les caractères des annonces publicitaires, t’as lu le nom des sociétés quand c’est peint sur les portières des bahuts.
Rien, rien, rien n’est pareil: Des mariages de couleurs impossibles que t’aurais jamais eu l’idée d’utiliser.

T’as vu la taille des panneaux. Tiens regarde. Rien que le panneau qui t’indique que tu changes d’état quand tu quittes la Californie par l’Interstate 10. Il est géant ce panneau de l’Arizona. Installe toi le soir et vas le mater. Vas voir le coucher de soleil quand les rayons se calquent sur l’étoile centrale du drapeau.

Tapes tout doucement sur la tôle d’un des poteaux qui supporte le panneau. Tapes un peu pour voir si le son qui s’en dégage n’a pas la sonorité d’un tambour aux résonances magiques.
Torricelli, Mariotte, Gay-Lussac, bien sûr tous ces savants ont planché sur la physique des gaz mais nul ne s’est penché sur l’aspect minéral de la lumière qui t’enveloppe à ce moment là.
C’est peut être la restitution de la chaleur emmagasinée par  le sol qui se joint à la fraîcheur de l’atmosphère du soleil qui donne à l’air ambiant cette sonorité particulière.

Pour bien ressentir  le sol de l’Arizona, il faut être en phase avec la nature. Vas y seul, surtout prends ton temps. Tu sais, c’est la nature du sol qui veut çà.

Ce temps de mise en phase ;  il est bien trop précieux pour être gaspillé.

Plante le talon de tes bottes dans la terre ocre. Fais gaffe quand même ! L’Interstate 10 c’est comme un large, large sillon dans cette terre. En plus, le sol est pentu.
Tu auras un peu mal aux hanches à te tenir un peu en déséquilibre prolongé sur la pente après ta journée de selle, mais sois patient.
Attends le moment propice.

Attends ! Attends le soleil et mates le bleu du drapeau. Tourne la tête légèrement à droite et au loin, tu verras sur ce fond ni jaune ni encore rouge, les silhouettes des bahuts qui circulent sur la bretelle d’accès de l’immense station-service. Dans la chaleur qui remonte du sol, et dans la fraîcheur qui s’abat sur tes épaules, la lumière diffuse ne te permettra pas vraiment d’apprécier les distances. Mais quelle importance ?

Vas y seul, personne pour bouger.
Vas y seul. Car tu n’auras personne pour te faire un commentaire d’extase ou pour rompre l’harmonie du truc qui se passe entre la nature et toi.
Même si le monde mécanique est là, tu pourras dire qu’à la porte de l’Arizona, nul ne l’a entièrement découvert de la manière dont tu viens de sentir cette nouvelle invitation.

Les camions, ceux qui entrent et ceux qui l’ont quittée se croiseront peut être comme des figurines de papier découpées dans de la dentelle. Celle du pays d’En-Haut *1 ou comme la dentelle circulaire des napperons de papier qu’on trouve sous les gâteaux dans toutes les pâtisseries.
Vas y. Laisse-toi porter par les ondes comme tu te laisserais porter par l’air un peu lancinant d’un vieux blues.



- « Oui, mais t’avais dit que tu me raconterais la nuit ! »

Ah oui, c’est vrai, c’est la nuit que tu voulais savoir, la nuit pas le soir.
Bon, alors je recommence : T’as pris ton pied du matin au soir au guidon de ton Electra.
Tu sais les vaches toutes noires, certaines parfois avec une bande blanche qui monte du museau jusqu’au yeux, toujours sans cornes ; ces vaches de race Angus qui faisaient comme de petites taches dans les vallonnements…

- « Pas les vaches ! Pas les vaches ! La nuit, seulement la nuit, tu dois seulement raconter la nuit ! »

J’y arrive.  J’y arrive. Donc je reprends :

Déjà que toute la journée tu t’es baladé dans des paysages fantastiques. Des routes pas possibles, des bois de pins calcinés trouvés à la descente d’un col où tu n’as pas croisé grand monde. Sauf des pick-up de gars qui sont à leur labeur. Bon, tu trouves ton motel. T’installes tes bagages, tu passes soigneusement un bon coup d’éponge sur le pare-brise de ton Electra. Histoire de faire tomber la poussière ; si besoin est, avec le l’eau que tu verses à petites giclées depuis le verre à dents de la salle de bains.

Dans tous les cas, je m’occupe de ma monture mécanique, comme si je bouchonnais mon cheval après une journée d’efforts et de complicité. C’est bien comme ça qu’il faut faire : d’abord l’animal, ensuite le cavalier.
J’attends juste un peu que le moteur se soit un peu refroidi pour passer un coup sur les chromes. Par respect. C’est pas difficile l’attente dans ces cas là, attendre auprès de sa moto. Çà fait pas mal aux yeux.

Rien n’est plus vilain qu’un lascar qui maltraite sa monture.

Rien n’est plus agréable qu’une Harley qui t’attends le matin, prête pour de nouvelles aventures, pare-brise vierge de toutes salissures, chromes nettoyés. Pas briqués comme si t’allais la présenter à un concours ou comme si tu allais au bal. Non, non ! Un outil de travail propre, pas matraqué du tout. Après, seulement après tu t’occupes de toi et de ton corps. En tout cas, c’est comme çà que je fais d’une manière générale. Sans que ce soit un principe dogmatique. C’est une simple règle de vie.

De bonne vie.

As-tu seulement jeté un coup d’œil à la réception du motel ? Si le proprio ou si la chaîne à laquelle il appartient lui a laissé les coudées franches, il est bien possible que les murs soient dans le ton ou plutôt dans la tonalité américaine. Tu y verras vraisemblablement des reproductions de tableaux de peintres typiquement américains ou de la vie de là-bas il n’y a pas si longtemps.
Ta chambre, c’est du classique là bas : un bed king size ou double queen size avec pleins de petits édredons dont d’ailleurs tu ne sais pas trop quoi faire.

Alors la nuit, quand tu te lèves. Enfin moi, j’ai l’âge de ceux qui se lèvent la nuit.
De la main tu te guides contre la paroi du mur de la salle de bains. Tu cherches l’interrupteur tout riquiqui placé bien trop haut par rapport à chez nous. Et là, quand tu quittes doucement, tout doucement la salle de bains, sans faire de bruit dans le rayon de lumière, il est bien possible que tu tombes encore une fois sur un tableau de Frédéric Remington, de Charles Russell ou d’Albert Bierstadt.

Ce sont des scènes de rassemblement de bétails, des stampedes, des chevauchées incroyables, les yeux exorbités de vaches longhorns aux cornes démesurées, celles que t'as vus de ci de là, exposées dans les boutiques. Des chevaux lancés dans une cavalcade fantastique, cow-boys le lasso à la main, le chapeau en train de s’envoler, talonnades contre le flanc des bêtes aux veines saillantes, aux muscles noueux surgissant du fond d’un arroyo desséché, couleurs d’une puissance inédite, effets des rayons de soleil dans la poussière, ou dans celle des soleils couchants.
Détails des éperons, des pantalons, du harnachement des chevaux, réalisme de la robe des montures. Ici des Appaloosas tachetés de l’arrière train, là des pintos, plus loin des palominos, des rouans aussi. Des paint horses.

Touches impressionnistes qui donnent vie au réalisme épique.
Tableaux d’importance ethnologique.
Emotions de toute la fin d'un mode de vie si proche dans la mémoire collective et lointain aussi.
Monde violent des bêtes et des hommes entremêlés.
Vie avec les animaux dans la prairie ou images nostalgiques d’une fin de journée quand le calme s’installe dans cet univers sauvage et rude.

Hommage d’une vie passée mais encore potentiellement vibrante de sincérité dans les grands espaces.

Alors dans la lumière électrique de ta chambre, tu es le témoin privilégié des derniers jours du Far-West.
Et là, quand tu regagnes ton lit pour t’en aller finir ta nuit, après avoir vécu en lévitation toute la journée sur ta Harley…mélange alchimique de bonheurs suprêmes, de déplacements optimisés, de rendements maxima, de visions harmoniques et de paysages contrastés.
Odeurs, senteurs, saveurs, fureur.

T’as pas perdu ton temps en dormant.


 
Arizona, Colorado & Wyoming ©️ GS. 2010 et + Jura 9 déc. 2016







*1 Le Pays d'En Haut (en Suisse) On y fait (entre autres) des concours de silhouettes en papier découpé. A voir

-


Dernière édition par KP203 le Jeu 26 Oct - 20:51, édité 2 fois (Raison : babioles)
avatar
KP203
New member
New member

Messages : 65
Date d'inscription : 01/07/2017
Age : 68
Localisation : Est de la France
Bike: : Heritage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer les Harley sans aimer les USA et les américains ?

Message par snatch88 le Jeu 26 Oct - 22:28

Je ne sais pas si j'aurais l'occasion d'y aller un jour mais grâce à des gars comme toi, je peux au moins ressentir un peu le frisson de ce voyage


_________________
Heureux soient les fêlés, car ils laisseront passer la lumière
avatar
snatch88
Admin
Admin

Messages : 8612
Date d'inscription : 09/11/2015
Age : 53
Localisation : VOSGES
Bike: : Heritage softail 2010

http://www.vosegus-tribe.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer les Harley sans aimer les USA et les américains ?

Message par Yannboy le Ven 27 Oct - 9:53

tout a fait d accord avec toi Will
et un grand merci a toi KP203
avatar
Yannboy
FULL Member
FULL Member

Messages : 2370
Date d'inscription : 13/11/2015
Age : 56
Localisation : Cote de jade
Bike: : Fat boy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer les Harley sans aimer les USA et les américains ?

Message par Vieux Bob le Ven 27 Oct - 23:31

Je me souviens d’une nuit dans un State Camp dans le Wyoming
Les gents faisaient beaucoup de bruit jusqu’à tard ...
Puis vers 2 ou 3 h du mat on a entendu un rugissement ahurissant


En fait c’ etait un Grizzly !!! Un vrai!

Plus un bruit,...
tout le monde à fermé son clapet... et dodo !!!

avatar
Vieux Bob
FULL Member
FULL Member

Messages : 1088
Date d'inscription : 12/11/2015
Age : 62
Localisation : Coursegoules
Bike: : Wide Glide 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer les Harley sans aimer les USA et les américains ?

Message par KP203 le Ven 27 Oct - 23:35

Salut Snatch 88, merci Yannboy !

Grand Merci pour le compliment qui récompense un travail d'écriture qui n'est pas facile du tout, je vous prie de le croire...


* * *

Par ailleurs, je viens de recevoir un catalogue d'un voyagiste Harley. Si j'avais attendu après ces mecs là : JAMAIS, Je ne serais parti aux USA et JAMAIS nous n'aurions roulé un mile sur le sol US. Les prix pratiqués sont totalement dingues et TOTALEMENT hors de portée pour de petits retraités comme nous. affraid
Sur le net, je viens de lire un essai de la nouvelle Golwing : son prix friserait les 32000 €.
Les bras m’en tombent !
Je savais que d'une manière générale, la moto est un objet de passion….et de luxe. Mais là, même en se serrant la ceinture. C’est pas pour nous.

Il est bien possible donc que j'arrête de publier mes souvenirs de galopades à travers les USA car puisque vous êtes sensibles à mes récits...et qu'on ne se connait qu'à travers le forum, mais pas encore autrement, vous finiriez par croire que nous sommes des gens friqués avec en plus une grande gueule. Ne souhaitant pas participer ou cautionner cette folie de surenchères dans laquelle je ne me reconnais pas, il est possible que je sois plus discret à l'avenir.


-
avatar
KP203
New member
New member

Messages : 65
Date d'inscription : 01/07/2017
Age : 68
Localisation : Est de la France
Bike: : Heritage

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer les Harley sans aimer les USA et les américains ?

Message par Yannboy le Sam 28 Oct - 7:34

je ne comprends pas ce qui peut te faire dire cela .....
en retraçant le post il n y a aucune réaction de ce genre, de plus si tu as du fric tant mieux pour toi,( je ne pense pas qu il y ait de jalousie ici nous sommes surement tous différents ,de milieu différent ,mais nous sommes ici pour partager une passion la harley et bien sur au travers de celle ci une part de rêve américain ) et nous trouvons plutôt sympa qu tu partages tes voyages (que tu as eu le courage de faire en te lançant a l aventure et en l organisant ,ce dont je ne suis pas capable, c est pourquoi je n y suis pas encore allé car comme tu le dis les tarifs pratiques par les opérateurs...aie aie aie....) au travers de tes récits (que pour ma part je lis comme un roman) et quand je lie un roman (je ne m occupe pas de savoir la richesse financière ou non de l auteur) la seule chose qui m intéresse c est sa richesse intellectuelle et celle de sa mémoire pour de l autobiographie.
voila cela n est que mon avis ....qui je l espère sera compris par tous car je n est pas un grand talent pour la prose (pas comme toi KP203 ) .
libre aux autres d avoir des avis contraires....
avatar
Yannboy
FULL Member
FULL Member

Messages : 2370
Date d'inscription : 13/11/2015
Age : 56
Localisation : Cote de jade
Bike: : Fat boy

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer les Harley sans aimer les USA et les américains ?

Message par el bombier le Sam 28 Oct - 10:22

Yannboy a écrit:je ne comprends pas ce qui peut te faire dire cela ...
Pas mieux, (sauf à recevoir en mp des propos désobligeants ?), je vois pas trop le rapport de cause à effet ...
Mais bon ...
avatar
el bombier
Active Member
Active Member

Messages : 107
Date d'inscription : 05/01/2017
Age : 61
Localisation : Isarien
Bike: : Queue molle luxueuse

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer les Harley sans aimer les USA et les américains ?

Message par Vieux Bob le Sam 28 Oct - 11:43

Bah oui c’est bien ce que tu écris.
Pourquoi te préoccuper de ces questions de sous?
Les USA ou un autre pays peuvent être visités à pied, en vélo ou en jet privé
Je crois qu’ici personne ne ferait de remarques au sujet de cette question.
On attend la suite t’inquiète
avatar
Vieux Bob
FULL Member
FULL Member

Messages : 1088
Date d'inscription : 12/11/2015
Age : 62
Localisation : Coursegoules
Bike: : Wide Glide 2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer les Harley sans aimer les USA et les américains ?

Message par Sinar06 le Dim 18 Mar - 1:03

Superbe texte, je n'ai été qu'au Canada qu'un mois mais j'en garde un souvenir incroyable, la visite des villes de Montréal et Québec mais aussi et surtout un road trip en Gaspesie et cette nature omniprésente et magique. J'en avais rêvé toute mon enfance, je n'ai pas été déçu...
avatar
Sinar06
New member
New member

Messages : 75
Date d'inscription : 10/02/2018
Age : 59
Localisation : Nice
Bike: : Sport Glide

Http://www.esfprod.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer les Harley sans aimer les USA et les américains ?

Message par Luc25 le Dim 18 Mar - 10:08

Suis allé deux fois au states, à Los Angeles puis à Miami, ma femme est en retraite dans trois ans et on a prévu un road trip en Harley dans l'Ouest, c'est un gros budget (je suis loin d'être un nanti) mais les linceuls n'ont pas de poches ! alors....
avatar
Luc25
Confirmed Member
Confirmed Member

Messages : 520
Date d'inscription : 02/12/2017
Age : 61
Localisation : MONTBELIARD
Bike: : Ultra limited

Revenir en haut Aller en bas

Re: Aimer les Harley sans aimer les USA et les américains ?

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 3 Précédent  1, 2, 3  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum